Bienvenue en Suède au Sommet Paix et Sécurité

Photo: Kim Svensson
Photo: Kim Svensson

DECLARATION DE STOCKHOLM

Les anciens combattants ont vécu les horreurs de la guerre et doivent vivre avec leurs conséquences le reste de leur vie. Ils méritent l’aide, le soutien et la reconnaissance de la société.

Sur cette base, le Sommet sur la paix et la sécurité à Stockholm a ouvert une nouvelle dimension dans la discussion sur les anciens combattants. Les anciens combattants peuvent beaucoup apporter à leurs sociétés car ils ont servi dans des circonstances très difficiles dans le monde et montré leurs qualités qui peuvent être bénéfiques à toutes les catégories de leurs sociétés. Le Sommet demande instamment que les pays représentés au sein de la FMAC et la communauté internationale exploitent et fassent le meilleur usage de ces expériences et compétences, ce qui devrait permettre d’éviter l’utilisation de la force durant les conflits et par la suite. Les anciens combattants devraient également contribuer à la prévention des crises ethniques et soutenir le processus d’intégration dans la société. Le message des anciens combattants, formulé individuellement à travers leurs associations ou la FMAC, devrait être écouté dans toutes les situations de crise.

Stockholm (Suède), 28-30 mai 2013
Hamid Ibrahim, Président de la FMAC Hamid Ibrahim, Président de la FMAC

MESSAGE DE BIENVENUE DU PRESIDENT DE LA FEDERATION MONDIALE DES ANCIENS COMBATTANTS


En tant qu'anciens combattants, il est de notre responsabilité de promouvoir la paix et la sécurité internationale. Ceci est clairement indiqué dans les Statuts de la FMAC. Conformément à cette responsabilité, nous organisons un certain nombre d'activités, dont la « Marche pour la paix » qui a lieu chaque année le Jour international de la paix des Nations Unies.

 

Toutefois, il y a maintenant des années que la FMAC n'avait pas organisé une rencontre spécifique sur la paix et la sécurité internationale. Le moment est donc venu de l'organiser, avec la Fédération des anciens combattants Suédois qui a invité ce Sommet de la FMAC sur la paix et la sécurité à se tenir à Stockholm, Suède, au mois de mai de cette année 2013.

 

Le but de ce Sommet est de discuter de quelle manière les anciens combattants peuvent contribuer à la paix et à la sécurité internationale. Les résultats du Sommet seront communiqués à tous ceux qui sont concernés, en particulier aux anciens combattants et à la communauté internationale.

 

Les travaux préparatoires du Sommet progressent extrêmement bien. Un certain nombre de personnalités célèbres dans le monde présenteront leurs exposés et nous attendons environ 250 participants des cinq continents.

 

A ce stade, je voudrais remercier nos hôtes, le Président de la Fédération des anciens combattants suédois, M. Bo Wranker, le Président de la Commission permanente de la FMAC des affaires européennes, M. Dan-Viggo Bergtun et toutes les ONGs qui se sont impliquées dans la lourde tâche d'organiser le Sommet. Je souhaite également remercier le Gouvernement de Suède et ses départements pour leur soutien et leur généreuse assistance.

 

Enfin, je profite de cette occasion pour demander à toutes les associations membres de la FMAC de soutenir cet événement de grande importance en désignant leurs représentants pour participer à ce Sommet. Avec votre soutien, je suis certain que cet événement rencontrera un très grand succès.

 

Hamid Ibrahim

Président de la FMAC

Sommet Paix et Sécurité

La Fédération mondiale des anciens combattants (FMAC) a demandé à la Fédération suédoise des Anciens combattants (SVF) d'organiser le Sommet 2013 Paix et Sécurité 2013 (PSS13) en mai 2013.

 

Le gouvernement suédois, dans ses résolutions de crédits pour 2012, a chargé les Forces armées et la SVF de diriger le Sommet Paix et Sécurité pour la conférence de la Fédération mondiale des Anciens combattants en Suède du 28 au 31 mai 2013. Le QG des Forces armées suédoises a chargé l'École militaire de Karlberg de la gestion des engagements des Forces armées à cette conférence.

 

Objectif

L'objectif du PSS13 est d'élever le statut des Anciens combattants dans la société et de promouvoir leur bien-être. Les expériences des Anciens combattants peuvent aider à développer la société avec, par exemple, des politiques d'intégration.

 

Le thème du PSS13 est le suivant : « Comment les anciens combattants peuvent-ils contribuer à la Paix et la Sécurité dans la société? ».

 

Conférences de presse >>

 

Hans Blix et Jan Egeland

Informations

Archive

Conférences de presse

Tout savoir sur nos conférences de presse

Here

MyNewsdesk

 

Suivez-nous sur